207 ch pour l’Opel Corsa OPC

corsaeopc1

Commercialisée depuis peu, la cinquième génération d’Opel Corsa aura bientôt sa déclinaison sportive OPC. En attendant de la découvrir dans quelques semaines au Salon de Genève, la firme au blitz nous offre les premières photos et informations sur sa nouvelle bombinette.

Contrairement à sa devancière, la nouvelle Corsa OPC affiche un design moins exubérant, même si la prise d’air de capot façon boîte aux lettres n’est pas ce qui se fait de plus discret. On retrouve à l’arrière deux sortie d’échappement, comme sur feu la Corsa OPC Nürburgring Edition, et non plus une sortie centrale triangulaire comme sur l’ancienne OPC de base.

Comme ses concurrentes, l’Allemande est animée par un quatre-cylindres 1.6 turbo. Ici, il délivre 207 ch et 25 mkg de couple (de 1 900 à 5 800 tr/mn), et même 28,6 mkg avec l’overboost. Opel annonce un 0 à 100 km/h en 6″8 et une vitesse maximale de 230 km/h. Des performances -sur le papier- identiques à ceux de la Peugeot 208 GTi.

corsaeopc2

Opel assure avoir apporté un soin tout particulier au châssis. On trouve ainsi des amortisseurs Koni FSD, la hauteur de caisse est abaissée de 10 mm, et les béquilles électroniques (ESP et antipatinage) sont tarés spécialement pour l’OPC, offrant ainsi plus de liberté. L’ESP peut par ailleurs être totalement déconnecté. Les jantes de 17 pouces cachent des disques de 308 mm.

Pour les plus sportifs, Opel propose en option un Pack Performance (la voiture illustrant cet article en est équipée). Celui-ci se composent d’un autobloquant Drexler, de réglages de châssis encore plus sportifs, de freins avant Brembo avec étriers fixes 4 pistons et disques de 330 mm, et des jantes de 18 pouces chaussées de Michelin Pilot Super Sport en 215/40 ZR 18.

Opel n’a pas encore communiqué la date de commercialisation de la nouvelle Corsa OPC qui pourrait gentiment bousculer ses concurrentes Peugeot 208 GTi (en particulier l’édition limitée GTi 30th revue par Peugeot Sport), Renault Clio R.S. et Ford Fiesta ST.

corsaeopc3