610 chevaux, 250 km/h : l’Aston Martin Rapide E se découvre

Par Aurélien Gourgeon (@auregourgeon)

Après avoir centralisé la production de ses futurs modèles électriques au Pays de Galles, Aston Martin dévoile des informations techniques concernant la Rapide E.

La première sportive électrique d’Aston Martin lève une partie de son voile. Depuis la présentation du concept RapidE en 2015, le constructeur anglais a travaillé aux côtés de Williams (Williams Advanced Engineering) afin de développer le modèle définitif renommé Rapide E, dont la commercialisation débutera dès l’année prochaine. 

610 chevaux

Exit la mélodie du V12 atmosphérique (560 chevaux dans la Rapide S). Place à deux moteurs électriques installés à l’arrière, comme le montre la photo ci-dessous. A défaut d’être mélodieux, ils offriront à la berline jusqu’à 610 chevaux et 950 Nm de couple ; alimentés par une batterie de 800V placée à l’avant. Plus de puissance certes, mais plus de poids ? Aston Martin ne le précise pas, mais explique que son partenariat avec Williams a permis de travailler sur cette problématique : « des objectifs de poids stricts ont été observés en utilisant des alliages légers et des matériaux en composites de carbone ». 

Avec la Rapide E, Aston Martin reste dans une démarche qui a pour but de combiner performance et autonomie. Le constructeur anglais vise moins de 4’’ pour réaliser un 0 à 100 km/h (4’’3 pour la Rapide S) et jusqu’à 250 km/h en vitesse de pointe. Ces performances seront réalisables uniquement avec des batteries pleinement chargées. Concernant l’autonomie, ces dernières pourront assurer plus de 320 km (selon la norme WLTP). Reste la question de la durée en conduite « sportive », à laquelle Aston Martin apporte une première réponse. Selon lui, la Rapide E pourra réaliser « un tour complet du Nürburgring sans aucune dégradation de la batterie ».

155 exemplaires

Visuellement, la berline reste pour le moment secrète. La photo communiquée dévoile une roue au design particulier, qui a a été spécialement conçue pour ce modèle. Malgré tout, la Rapide E devrait garder l’empreinte esthétique des précédentes Rapide. Elle sera toutefois plus aérodynamique, a précisé le constructeur.

Pour l’instant, ce premier véhicule ressemble tout de même à un coup d’essai : seulement 155 exemplaires verront le jour. Ils seront produits à St Athan au Pays de Galle, dans le nouveau centre d’Aston Martin dédié à l’électrification de la marque.  

Commentaires