Le récap’ de la semaine #1

Vous n’avez pas pu suivre l’actualité des sportives en cette première semaine de l’année ? Motorsport vous propose une session de rattrapage.

M2 Competition

La BMW M2 Competition sera présentée en avril ! Le coupé actuel laissera sa place au catalogue à cette version plus bestiale, qui sera équipée du 6 cylindres 3.0 litres biturbo de ses grandes soeurs M3 et M4. Pour respecter la hierarchie, la puissance sera toutefois adaptée et la M2 Competition délivrera environ 400 ch (431 dans les M3 et M4). Une hausse d’au moins 30 chevaux par rapport au modèle actuel (370 ch). On s’attend aussi à ce que la M2 subisse quelques modifications esthétiques.

Lire aussi : BMW : La M2 sera présentée en Avril

Une Jannarelly électrique ? A vous d’en décider !

Fort du succès de la Design-1, le jeune constructeur français installé à Dubai envisage une version écolo de son roadster. Des premières images ont même déjà été dévoilées par la marque, qui lance un appel à sa clientèle et à ses fans. Et oui, vous avez votre mot à dire, sur un sondage public sur le site de Jannarelly. Si vous pensez qu’une Design-1 électrique serait une bonne chose, ou au contraire, que cela serait un sacrilège, faites-leur savoir !

Lire aussi : Jannarelly envisage une Design-1 électrique

308 TCR

Peugeot Sport démarre fort l’année en présentant une nouvelle pistarde. La marque au lion a dévoilé en détail la 308 TCR, qui pourra courir, entre autres, dans le nouveau championnat WTCR (fusion entre le WTCC et le TCR). Voulant faire plus que simple figuration, Peugeot Sport a injecté 350 ch dans le 4 cylindres 1.6 litre turbo. Les écuries privées peuvent d’ores et déjà commander la bête, affichée à 109.000 € HT.

Lire aussi : Peugeot Sport dévoile la 308 TCR

Clap de fin pour la WRX STi

Après l’annonce de l’arrêt de la commercialisation en Europe, Subaru lance une ultime série en France. La « Legend Edition » sera produite à seulement 60 exemplaires numérotés et à un prix de 47.990 € (3000€ de plus que le modèle de base). Elle se reconnait pas ses jupes latérales et son diffuseur arrière spécifique. Cette dernière série marque la fin d’une sportive qui ne pouvait plus répondre aux normes européennes en matière de pollution.

Lire aussi : Subaru WRX STi : Une dernière édition pour la légende

Commentaires