Alfa Romeo Giulia et Stelvio : le Nürburgring dans la peau

Pour célébrer les performances de la Giulia et du Stelvio Quadrifoglio sur la Nordschleife, Alfa Romeo a conçu des éditions spéciales.

Fin septembre dernier, Alfa Romeo annonce le nouveau roi du Ring : le Stelvio Quadrifoglio réalise un chrono de 7’51’’7, détrônant ainsi le Porsche Cayenne Turbo et le relayant à huit secondes. Cet exploit suit celui de la Giulia Quadrifoglio, devenue berline la plus rapide de circuit allemand quelques mois plus tôt. C’était avant que la Jaguar XE SV Project 8 ne lui enlève le titre fin novembre.

Peu importe, Alfa Romeo a tenu à mettre en évidence ces records et plus globalement, son histoire avec le Nürburgring. Des premières victoires dans les années 1930, en passant par l’exploit de la Giulia Sprint de 1966 qui a parcouru la boucle en moins de dix minutes. Un passé glorifié aujourd’hui dans la peau des deux plus récents protagonistes.

Plus de carbone

Les éditions « NRING » conservent le V6 biturbo 2.9 litres développant 510 ch. La nouveauté majeure, c’est le carbone qui occupe désormais une plus grande importance. On en retrouve sur les freins en carbone-céramique, sur les coques de rétroviseurs, la structure des sièges Sparco est également en carbone ainsi que d’autres éléments de la carrosserie. La Giulia adopte même un nouveau toit en fibres. Sans oublier la nouvelle teinte gris-mat et les badges « NRING » présents à différents endroits.

Au total, c’est 108 exemplaires de chaque modèle qui verront le jour. En priorité destinés aux collectionneurs et « clients les plus fidèles de la marque », annonce le constructeur italien. Vous pourrez tout de même les voir au salon de Genève, aux côtés d’éditions spéciales des 4C Competizione.