Aston Martin : les bénéfices sont en hausse

La marque de Gaydon a communiqué son bilan du premier trimestre 2018 avec un résultat positif. 

Le « pari » d’Aston Martin est pour l’instant gagnant. La totale refonte de ses gammes commence à porter ses fruits. Les  bénéfices sont en hausse de 3% sur les trois premiers mois de l’année 2018. Pourtant, en termes de véhicules vendus, le constructeur est en retard sur ses temps de passage de l’année dernière. Entre janvier et mars, Aston Martin a vendu 963 véhicules, contre 1.203 en 2017 sur la même période.

183.000 € : le prix moyen d’une Aston Martin

Cette augmentation des bénéfices s’explique donc par le prix moyen d’un véhicule, en hausse de 11%. En moyenne, un client paye environ 183.000 € pour une Aston Martin. « Notre carnet de commande et notre bilan nous permettent de croire que nous pourrons continuer notre croissance cette année et au-delà », estime Mark Wilson, vice-président de la marque.

La nouvelle Vantage, qui vient de rentrer en production, continue ainsi le travail de renouvellement débuté avec la DB11 en 2016. Cette dernière est toujours aux avant-postes du catalogue d’Aston Martin avec l’entrée en production de la déclinaison Volante ou la récente arrivée de la plus affûtée DB11 AMR. « Le carnet de commande 2018 dépasse la capacité de production », annonce même Aston Martin. Pour poursuivre sur cette lancée, le constructeur compte aussi sur la DBS Superleggera, attendue comme la remplaçante de la Vanquish. La sportive anglaise sera présentée en juin.

Lire aussi : Aston Martin annonce la DBS Superleggera

Commentaires