ATS : La « GT » va être produite

Par Aurélien Gourgeon (@auregourgeon)

Le retour d’ATS (Automobili Turismo Sport) se confirme par la production de la « GT » présentée l’année dernière.

Cette fois, c’est du concret. La « GT », une sportive à moteur central arrière présentée en 2017 par ATS n’était pas un prototype destiné à l’oubli. La marque italienne confirme désormais le lancement d’une « Launch Edition », plus de 50 ans après la 2500 GT, son premier et dernier modèle routier !

ATS est né en 1962, d’un conflit au sein de la Scuderia Ferrari. Carlo Chiti et Giotto Bizzarrini, directeurs d’équipe, sont en désaccords avec Enzo Ferrari, sur la manière dont est gérée l’équipe et décident créer ATS, afin de concurrencer le cheval cabré. Après deux saisons en F1, la marque n’a pas le succès escompté et un seul modèle routier voit le jour, en 1963 : la 2500 GT et son V8 2,5 litres, fabriquée à seulement 12 exemplaires.
Ce n’est qu’en 2012 que ATS renaît de ses cendres grâce à l’entrepreneur Daniele Maritan. Un premier prototype est présenté au salon Top Marques de Monaco 2015. Deux ans plus tard, la « GT » annonce le grand retour, confirmé par la mise en production de la Launch Edition.

de 730 à 830 ch

Cette nouvelle version reste visuellement fidèle à celle inaugurée l’année dernière. La GT conserve sa ligne dessinée par Emanuele Bomboi, ancien de chez Bertone. En revanche, sous la carrosserie en fibre de carbone, quelques changements sont opérés. Initialement, la GT se basait sur la 650S  et son V8 3,8 litres de 650 ch.  La sportive italienne embarque maintenant un bloc similaire (sans doute toujours McLaren), gonflé à 730 ch. Une configuration plus musclée permet d’ajouter une centaine de chevaux supplémentaires.

Les chiffres affichés par ATS sont ambitieux et à la hauteur des meilleures supercars. Seulement 2’’9 suffiraient pour filer de 0 à 100 km/h, tandis qu’une vitesse de pointe de 330 km/h pourrait être atteinte. Si le châssis provient lui aussi toujours de Woking, l’association garantit une vraie pistarde, qui plus est équipée de Michelin Pilot Sport Cup 2. Le poids en revanche n’a pas été dévoilé par ATS. 

740 000 €

Encore faudra-t-il que les propriétaires osent aborder sans retenue les chicanes avec une GT facturée 740 000 €. D’autant plus que l’ATS GT « Launch Edition » sera rare : 12 exemplaires seront construits. Bien qu’il s’agisse d’une édition de lancement, destinée à ouvrir la porte à d’autres exemplaires, on ne peut pas garantir que d’autres unités verront le jour !

ABONNEZ-vous A MOTORSPORT

Les voitures de sport vous passionnent, vous aimez les essais complets, détaillés, les chronos, les comparatifs… ? Abonnez-vous sans plus tarder au magazine Motorsport et faites une économie de 20 % avec 6 numéros + le hors série « Toutes les sportives du Monde » pour seulement 35 €

Commentaires

Tags : -