Bentley dévoile la nouvelle Flying Spur

La berline anglaise fait peau neuve, entraînée par le même W12 que le coupé Continental GT.

Après s’être occupé du renouvellement de la Continental GT, à l’essai dans Motorsport n°87, Bentley présente la nouvelle Flying Spur. La berline de luxe adopte un design plus travaillé que sa devancière avec des proportions revues. La Flying Spur gagne près de 2 cm en longueur (5, 32 m) et mesure toujours 1,98 m de largeur. Son empattement grandit nettement en revanche, avec près de 13 cm supplémentaires entre chaque axe (3,19 m).

Roues arrière directrices

Pour compenser cet écart, la nouvelle génération peut compter sur les roues arrière désormais directrices. Elles peuvent également être motrices ; c’est en tout cas ce que favorise la transmission intégrale adaptative, qui comme sur la Continental GT, distribue et répartit le couple entre l’avant et l’arrière. Les manœuvres sont dictées par la boîte ZF à double embrayage de 8 rapports. Elle-même est reliée au W12 6 litres biturbo, qui développe 635 ch et 900 Nm de couple, identique au coupé de la marque.

Malgré son poids conséquent de 2 437 kg à vide, la Flying Spur ne réclame « que » 3’’8 de 0 à 100 km/h. C’est un poil plus que la Continental GT W12, qui pèse près de 200 kg de moins. Tout comme l’imposant coupé, la Flying Spur peut filer jusqu’à 333 km/h. La berline « sera disponible à la commande dès cet automne », annonce le constructeur, qui prévoit les premières livraisons début 2020. 

ABONNEZ-VOUS A MOTORSPORT

Les voitures de sport vous passionnent, vous aimez les essais complets, détaillés, les chronos, les comparatifs… ?
Abonnez-vous sans plus tarder au magazine Motorsport et faites une économie de 20 % avec 6 numéros + le hors série « Toutes les sportives du Monde » pour seulement 35 €