La BMW M5 passe en mode Competition avec 625 ch

La M5 Competition pointe enfin le bout de son nez. Le constructeur bavarois dévoile la déclinaison plus sportive de la berline avec 625 ch. Elle reprend l’avantage face à la Mercedes AMG E 63 S.

Les rumeurs et les fuites s’étaient multipliées ces dernières semaines. Force est de constater qu’elles étaient justes : comme prévu, la BMW M5 Competition gagne 25 chevaux, portant la puissance du V8 4,4 litres biturbo à 625 ch et 750 Nm de couple. Elle dépasse ainsi la Mercedes AMG E 63 S et son V8 biturbo de 612 ch, qui génère en revanche plus de couple (850 Nm). Cette hausse de puissance permet à la M5 de grapiller un dixième sur le 0 à 100 km/h, désormais annoncé en 3’’3. De 0 à 200 km/h l’écart est plus significatif. La M5 Competition est 0,3 secondes plus rapide (10’’8). Là encore, elle reprend l’avantage sur l’AMG E 63 S, qui réalise ces exercices respectivement en 3’’4 et 11’’4.

Le châssis évolue

A l’image des autres sportives à l’hélice dotée du badge Competition, la M5 reçoit une poignée de nouvelles pièces qui renforcent son caractère. L’échappement M Sport par exemple, qui assure une sonorité pouvant être ajustée et accentuée. Le châssis évolue également avec des réglages plus pointilleux. La suspension peut être abaissée de 7 mm, le ressort de la barre anti-roulis est plus ferme. La berline conserve la transmission intégrale M xDrive et son mode pouvant répartir l’intégralité du couple dans les roues arrière.

Pas de révolution esthétique

Ne comptez pas sur une révolution esthétique pour pouvoir différencier la M5 Competition d’une M5 classique. Il faut surtout s’appuyer sur les nouvelles jantes de 20 pouces qui, hormis la nouvelle palette de teinte pour la carrosserie, constituent le principal changement. Parmi les détails moins visibles, le séparateur et les extrémités de la calandre sont désormais peints en noir.

C’est en juillet que la M5 Competition rentrera en production, avant des premières livraisons en septembre. Aucun prix n’a été communiqué pour le moment, mais il sera plus élevé que les 127 550 € de l’actuelle M5.

Commentaires