Brabham BT62 : deux séries personnalisées

Brabham a apporté quelques précisions sur les 70 unités de la BT62, qui seront divisées en deux séries. 

Les 70 exemplaires de la Brabham BT62 font déjà d’elle une sportive rare. Pour rendre l’offre encore plus exclusive, le constructeur a divisé les modèles en deux séries. La première, « Celebration » rend hommage au passé du constructeur en Formule 1. Comme l’avait déjà annoncé Brabham, les 35 premières unités sont chacune parée d’une livrée historique : la première qui a été présentée est aux couleurs de la BT7 de 1967, pilotée par Dan Gurney. Le châssis n°19 honore lui la monoplace de Nicky Lauda au grand prix de Suède 1978.

Le client devient designer

Et en termes d’exclusivités, Brabham ne s’est pas arrêté là. Les 35 autres modèles seront attribués à la série « Signature ». Cette dernière permet aux clients de personnaliser complètement leur BT62, en collaboration avec des designers de la marque. Parmi les principales options, le constructeur propose un ensemble de pièces en fibre de carbone -pour les rares qui ne le seraient pas déjà- et comme cela avait déjà été évoqué, la possibilité d’installer le poste de pilotage à droite.

Lire aussi : Brabham envisage une BT62 routière

Malgré tout, les 70 exemplaires ont quelques points en commun, à commencer par celui de la mécanique. Toutes les Brabham BT62 embarquent un V8 5,4 litres atmosphérique, délivrant 710 ch et 667 Nm de couple. Et si le poids se situe sous la tonne (aux alentours de 970 kg à vide), le prix est au-delà du million d’euros pour tous les exemplaires.

Par Aurélien Gourgeon (@auregourgeon)

Commentaires