Brabham envisage une BT62 routière

Par Aurélien Gourgeon

La nouvelle supercar, uniquement destinée à une utilisation sur circuit, pourrait être déclinée en une version de route.

Pour son retour, Brabham a fait forte impression avec la BT62. Et si son usage se limite à la piste, une version routière serait déjà sur les tablettes du constructeur. « Cela pourrait-être une bonne hypothèse », a commenté David Brabham, à nos confrères australiens Motoring.

Lire aussi : Brabham BT62 : 710 ch pour la piste

En réalité, cette possibilité est étudiée depuis le renouveau de la marque. Mais pour Brabham, il était essentiel de revenir sur le devant de la scène avec une voiture de compétition. Néanmoins, la BT62 a déjà été pensée comme une voiture de route, comme l’explique David Brabham : « Elle a une fonction de pistarde et l’esthétique d’une voiture de route. C’est un équilibre entre les deux ».

Un modèle très limité

En ce sens, produire un modèle routier n’engagerait pas des changements hors normes. La BT62 homologuée serait sans doute plus lourde et malgré son look déjà adapté selon David Brabham, certainement moins affûtée. Pour rappel, la supercar anglaise au V8 atmosphérique (710 ch) affiche des chiffres impressionnants : 972 kg sur la balance et jusqu’à 1200 kg d’appui aérodynamique. C’est plus que la McLaren Senna GTR (1000 kg d’appui aéro) qui reste toutefois plus puissante (825 ch).

Une BT62 de route serait d’ailleurs ce qu’est la Senna « classique » par rapport à la GTR : un peu moins puissante et compétitive, tout en restant une arme absolue pour circuit. Et à l’instar de McLaren, Brabham produirait son modèle en très peu d’exemplaires.  

Commentaires