Bugatti teste son étrier de frein en titane

A travers une vidéo, Molsheim revient sur les essais et la mise au point de son nouvel étrier de frein imprimé en 3D.

Les tests devaient débuter au premier semestre 2018. Bugatti revient seulement aujourd’hui sur son nouvel étrier de frein en titane présenté en début d’année. Conçu à l’aide de l’impression 3D, celui-ci est tout simplement le plus grand étrier de l’industrie automobile (41 cm de long, 21 cm de large et 13,6 cm de haut), mais également la plus imposante pièce en titane produite à l’aide de cette méthode.

Le groupe Volkswagen partage une vidéo captivante en slowmotion des essais de la pièce. 

Pour quel modèle ?

Le titane permet cette forte résistance de l’étrier face au disque crépitant. Et assure de la légèreté à la pièce : 2.9 kg, soit 2 kg de moins que les étriers Bugatti actuels ! Dans la description de la vidéo, le constructeur évoque une production de série. Reste à savoir si cela sera à destination des Chiron et ses variantes (Chiron Sport, Divo) ou pour un modèle à venir.

ABONNEZ-vous A MOTORSPORT

Les voitures de sport vous passionnent, vous aimez les essais complets, détaillés, les chronos, les comparatifs… ? Abonnez-vous sans plus tarder au magazine Motorsport et faites une économie de 20 % avec 6 numéros + le hors série « Toutes les sportives du Monde » pour seulement 35 €