Un SUV Ferrari « doit se conduire comme une Ferrari »

Par Aurélien Gourgeon

Après Lamborghini, la marque au cheval cabré cède à la tentation. Le patron de Fiat, Sergio Marchionne, a apporté quelques détails quant à l’arrivée du futur SUV.

Décidément, personne n’y résistera. Il faut dire que le marché des SUV attire, et vend. Et lorsqu’on parle chiffres au 21ème siècle, même les marques les plus prestigieuses s’y attardent. Cette fois-ci, c’est celle dont les puristes accrochaient leurs derniers espoirs qui a fini par craquer. Pour d’autres, ce n’était qu’une évidence, déjà confirmée il y a quelques mois.

Car Sergio Marchionne avait affiché son intérêt quant à la production d’un SUV. Au salon de Detroit, le patron de Fiat a confirmé et a apporté des détails quant à la prochaine arrivée d’un tel véhicule à nos confrères britanniques d’AutoExpress. « Cela doit ressembler à ce qu’un utilitaire Ferrari doit ressembler, a-t-il déclaré. Mais cela doit se conduire comme une Ferrari ». 

Un « FUV »

Quoi qu’il en soit, cette annonce va à l’encontre de qu’avait révélé Marchionne lui même, en 2016. Insistant sur le fait qu’il faudrait d’abord « lui tirer dessus » pour qu’un SUV de la marque au cheval cabré puisse voir le jour. Force est de constater que l’arrivée de l’Urus a accéléré le processus. 

Ce dernier sera la cible principale de Ferrari, qui devra aussi faire face à la concurrence du Porsche Cayenne et du Bentley Bentayga. Sergio Marchionne, lui, parle plutôt de « FUV » (Ferrari utility vehicle) et reste sensible à l’ADN de la marque. Mais entre les paroles et les actes, il y a parfois un fossé …

Photo : design par Kleber Silva 

Commentaires

Tags : -