Koenigsegg dévoile les deux dernières Agera RS

Par Aurélien Gourgeon

La Koenigsegg Agera, c’est fini. Le constructeur suédois a produit les deux derniers modèles, qui complètent la « Final Edition ».

Thor et Väder. C’est le nom donné aux deux derniers exemplaires de l’Agera, huit ans après l’arrivée du premier modèle. Ces ultimes hypercars complètent la Final Edition, déjà inaugurée par la « One of one » en 2016. Basées sur l’Agera RS, ces deux Agera FE sont les plus abouties. Elles bénéficient des dernières options et ajustements aérodynamiques de la gamme.

Les Agera FE sont esthétiquement différentes, mais s’identifient aussi par leur nom très significatif. Thor (dieu du tonnerre dans la mythologie nordique) est vêtue d’une livrée bi-ton en carbone apparent dans laquelle sont incrustés des flocons de diamants. Väder (le « temps » météorologique en suédois), en bénéficie également, dans une carrosserie en carbone noir avec des touches dorées.

Une Regera de piste ?

Les deux hypercars sont équipées du V8 5.0 litres biturbo développant 1.360 ch, qui détient le record de vitesse avec l’Agera RS. Cette dernière a été flashée à 447 km/h en novembre dernier. Désormais, cette fin de cycle en ouvre un autre : Koenisgegg a publié le mois dernier un croquis du prochain modèle. Il pourrait s’agir d’une version plus pistarde de l’actuelle Regera.

 

Commentaires