La Lamborghini Espada au coeur d’un projet fou

Au Monaco Yacht Show, la jeune société CHD va présenter une Espada de 1970 transformée. Une nouvelle vision de la voiture de collection qui va brusquer les codes instaurés.

En mai 1967, le concept Marzal de Lamborghini, qui préfigurait l’Espada, était à Monaco à l’occasion du Grand Prix de F1. Le 26 septembre prochain au Monaco Yacht Show, une nouvelle vision particulière de l’Espada va être présentée en principauté : celle de CHD Edition. Une version transformée et modernisée sur la base d’une Espada de 1970. 

« Garder l’âme de la voiture »

Le projet, débuté en octobre 2017, est né d’une rencontre entre Hervé Castagno, carrossier spécialisé dans les sportives, et Alexandre Danton, spécialiste de l’acier et de la conception de hot-rod. « J’ai acheté cette auto pour moi au départ. Puis, je me suis dit que j’aimerais bien faire quelque chose avec », raconte Hervé Castagno. Les deux hommes décident alors de transformer son Espada en un modèle unique et très spécial. « Je me suis dit, autant faire quelque chose de gros. On va un peu déranger le milieu de l’automobile de collection », explique le carrossier.  

Dans cette optique, CHD Edition a refabriqué une carrosserie et changé la forme de la voiture. Mais sans toucher au V12 3,9 litres de l’italienne. Un point important, pour Hervé Castagno : « L’objectif, c’est de garder l’âme de la voiture : conserver son cœur, il n’y a que la carrosserie que l’on modifie, en gardant la base de la mécanique. On apporte juste une vision différente de ce qu’on peut faire de cette auto ».

« Bien sûr qu’on va se faire tirer dessus par tous les puristes ! »

Et malgré les modifications, l’Espada de CHD Edition conserve ses formes originales, très droites et saillantes, qu’elle doit à son nom, « l’épée ». Pour autant, la sportive n’aura visuellement plus rien à voir avec le modèle d’origine. A l’extérieur, le moteur a été réhaussé : « pour que l’on puisse l’avoir en vision avec le nez de la voiture lorsqu’on s’assoit », explique Hervé Castagno. Et s’il n’y a ni kit carrosserie, ni carbone, des touches de modernité seront présentes à l’image d’un bouton de démarrage d’Aventador.

D'autres projets à venir

Si la création a le mérite d’être originale, Hervé Castagno est conscient des retours qu’il pourra avoir : « Bien sûr qu’on va se faire tirer dessus par tous les puristes ! » lance-t-il, d’un ton lucide. Et ne leur en déplaise, d’autres projets extravagants sont déjà sur papier, à l’image d’une Lamborghini Miura S également très particulière… 

« On veut créer quelque chose qui n’a jamais été fait », explique le carrossier qui insiste sur le fait que cette Espada et les autres modèles à venir ne seront pas que de simples voitures, mais des œuvres d’art : « Et donc, la vision d’un artiste. Ça plait ou ça déplait, ce n’est pas grave. »

La Lamborghini Espada de CHD Edition sera donc à découvrir dans son intégralité dans quelques semaines au Monaco Yacht Show.

Commentaires