2017, année record pour McLaren

Le constructeur britannique a établi un chiffre record en 2017 avec un total de 3340 véhicules vendus. 

Le plan « Track22 » de McLaren fonctionne pour le moment à merveille. La marque, qui veut renouveler d’ici à 2022 son catalogue et produire une quinzaine de nouveaux modèles, est très active ces derniers mois. En témoigne la sortie de supercars récentes comme la 570S Spider, la 720S ou la McLaren Senna en décembre. Les trois nouveautés majeures de cette année 2017. Un rendement qui a permis d’écouler 3340 véhicules, un record pour McLaren.

Lire aussi : McLaren Senna, « Extrême », à tous les niveaux

Les nouveaux modèles n’y sont effectivement pas pour rien. McLaren annonce 2119 livraisons dans la gamme Sport Séries (qui comprend la 570S), contre 2031 en 2016. Les ventes de Super Series, catégorie dont la 720S fait partie, ont été les mêmes qu’en 2016. Mais la nouvelle supercar a permis de maintenir les chiffres avec des livraisons effectuées seulement pendant les six derniers mois de l’année. 

Plus d’un tiers pour le marché nord américain

« La demande a été forte pour l’ensemble de nos produits en 2017, constate Mike Fewitt, le directeur général de McLaren. La majorité des ventes proviennent des Sport Series, notre point d’entrée qui attire de nouveaux clients. » Et le carnet de commande s’étend pour l’instant jusqu’à cet été. Le marché le plus prolifique pour la marque britannique a été l’Amérique du Nord, avec un total de 1234 voitures livrées, contre 1139 en 2016. Ce qui représente plus d’un tiers des ventes. 

En 2018, McLaren devrait continuer sur cette lancée, comme l’explique Mike Fewitt : « Une deuxième usine de production verra le jour dans le Yorkshire. Lorsqu’elle sera entièrement opérationnelle en 2019, nous fabriquerons des bacs en fibre de carbone pour l’ensemble de nos voitures». Avec un milliard de livres sterling investies pour six ans dans la recherche et le développement, McLaren doit conserver le rendement. On sait d’ores et déjà que 2018 sera l’année de la BP23, la nouvelle McLaren F1 à trois places qui fait déjà parler d’elle depuis plusieurs mois. 

Par Aurélien Gourgeon (@auregourgeon)

Commentaires