McLaren Senna GTR : un croquis… et des chiffres !

Par Aurélien Gourgeon (@auregourgeon)

Un croquis et c’est reparti ! La version définitive de la Senna GTR s’annonce en dessin. Les chiffres eux sont plus concrets et toujours autant impressionnants.

Quelques mois après le concept GTR révélé à Genève, McLaren revient à la charge. Dan Parry-Williams, le directeur technique de McLaren, avait prévenu : le modèle présenté en Suisse n’était pas définitif. A défaut de nouvelles images concrètes, c’est par le biais d’un croquis que le constructeur annonce le modèle définitif. Et confirme surtout les chiffres impressionnants de la pistarde.

La Senna GTR embarque toujours le V8 4,0 litres biturbo, déjà présent dans la Senna. Si le prototype développait également 800 ch, McLaren a poussé le bloc à 825 ch et 800 Nm. Excepté la puissance qui a été revue à la hausse, les autres chiffres présentés par McLaren sont pratiquement les mêmes que ceux annoncés avec le concept. Et ils n’en demeurent pas moins colossaux ! La Senna GTR développe jusqu’à 1000 kg d’appui aérodynamique, soit 200 kg de plus que la version routière. Pour le moment, McLaren ne communique aucun poids, mais précise que la GTR sera plus légère. Notamment grâce à la suppression des airbags, et un habitacle davantage minimaliste. Le rapport poids/puissance sera donc meilleur que la Senna de route.

Toujours bodybuildée

Pour adapter la Senna à la course, McLaren a puisé dans son catalogue. Les suspensions à double triangulation ont été développées à partir des modèles destinés au GT3. Le système de freinage et les pneus Pirelli « devraient fournir une décélération maximale accrue de 20 % », annonce McLaren.

En ce qui concerne le design, difficile de juger sur ce dessin mais la face avant semble avoir évolué. Le diffuseur, toujours aussi imposant, est désormais courbé au centre. Les ailes ont été élargies et derrière, l’aileron est plus massif. Si vous trouviez le concept GTR peu esthétique, ce croquis ne devrait pas vous faire changer d’avis.

Qu’importe pour McLaren, qui a n’a pas eu de mal à trouver 75 clients. Malgré une demande largement supérieure, aucun exemplaire supplémentaire ne sera fabriqué. Il faudra attendre la fin des livraisons la Senna de route, en septembre 2019, pour que celles de la GTR débutent.

ABONNEZ-vous A MOTORSPORT

Les voitures de sport vous passionnent, vous aimez les essais complets, détaillés, les chronos, les comparatifs… ? Abonnez-vous sans plus tarder au magazine Motorsport et faites une économie de 20 % avec 6 numéros + le hors série « Toutes les sportives du Monde » pour seulement 35 €

Commentaires