Nouvelle Ferrari 488 Pista, l’affûtage extrême

Par Aurélien Gourgeon

La marque au cheval cabré dévoile la 488 aux performances ultimes. De là à faire oublier la LaFerrari ?

Si les premières indications le laissaient présager, le nom de la nouvelle sportive italienne ne trompe pas, ou plus. La 488 « Pista » est une bête de circuit. Ferrari pousse le vice plus loin en proposant une sportive homologuée pour la route. Et pour les derniers sceptiques, la fiche technique de cette 488 sous stéroïdes confirme définitivement la nature de la supercar.

La 488 « Pista » reprend le V8 3.9 litres biturbo de la GTB, élu moteur de l’année en 2016 et 2017. Mais Ferrari lui fournit cinquante chevaux supplémentaires, faisant grimper la puissance de 670 ch à 720 ch, disponible dans sa totalité à un régime de 8000 trs/min. Le couple gagne également dix Nm pour s’afficher à 770 Nm à 3.000 trs/min.

Tête contre tête avec la LaFerrari

Les multiples rumeurs qui ont circulé ces dernières semaines avant l’officialisation l’annonçaient déjà comme la plus rapide des Ferrari. Les premiers chiffres sont effectivement impressionnants et la font rivaliser avec la LaFerrari sur certains points. Le 0 à 100 km/h et annoncé en 2’’85, donc plus rapide que l’hypercar hybride et que la 488 GTB qui affichent 3 secondes. Sur le 0 à 200 km/h en revanche, la 488 Pista s’écroule logiquement avec 7’’6 contre 7’’ pour la LaFerrari. Elle fait toutefois mieux que la 488 GTB qui réalise l’exercice en 8’’3. Concernant la vitesse pointe, plus de 340 km/h sont annoncés, pratiquement équivalent à la LaFerrari (flashée à presque 350 km/h)

10% plus légère, 20% plus aérodynamique

Cela grâce notamment à une aérodynamique qui a profondément été revue. Visuellement déjà, on perçoit facilement le travail effectué sur le capot, où la prise d’air est bien plus béante que sur la 488 GTB. Même constat pour les ailes prononcées et à l’arrière avec des diffuseurs plus importants. Selon Ferrari, ces modifications permettent à la 488 Pista d’être 20% plus efficace d’un point de vue aérodynamique. Un travail qui a été réalisé en prenant exemple sur les 488 GTE et Challenge de compétition. Et qui dit taillée pour la piste, dit allègement. La supercar n’échappe pas au régime circuit et se veut plus légère de 90kg, portant le poids (à vide) à 1280 kg.

Pour apercevoir la Pista, il faudra se rendre à Genève où la présentation officielle aura lieu. Le prix n’a pas encore été communiqué, mais il sera sans doute plus élevé que les 209.000 € de la 488 GTB.

Commentaires