Voici la Pagani Huayra Roadster BC

Horacio Pagani est de retour avec ce roadster radical. Le V12 est poussé à 800 ch.

Une nouvelle Pagani, c’est toujours un petit évènement. D’autant plus que la Huayra Roadster BC n’est pas « juste » la version découvrable du coupé déjà extrême Huayra BC, présenté en 2016. L’artisan italien a recalibré le V12 6 litres biturbo AMG afin d’en extraire 802 ch. C’est 13 ch de plus que dans le coupé Huayra BC ; mais le couple diminue à 1 050 Nm, soit 48 Nm de moins. La boîte de vitesse automatique à 7 rapports est conservée.

Comme à l’accoutumée, Pagani ne s’avance pas sur les performances de l’auto. Le travail aérodynamique est assez similaire à celui du coupé BC avec des appendices élargis et saillants. La partie arrière a davantage été repensée, avec un aileron toujours imposant mais toutefois moins que le coupé. Selon le constructeur, la Huayra Roadster BC génère jusqu’à 500 kg d’appui à 280 km/h. Les jantes à 14 branches sont équipées de Pirelli Trofeo R et recouvrent des énormes disques en céramique de 398 mm à l’avant et 380 à l’arrière.

1,2 tonne

Tout comme l’aéro active, la suspension pilotée est maintenue. Le châssis a été rigidifié de 12% en force de torsion et 20% en flexion à l’aide « de nouvelles technologies à base de carbone et titane », indique le constructeur. Pagani annonce 1 250 kg à sec, soit seulement 32 kg de plus que le coupé.

Si ce dernier avait été produit à 20 exemplaires, 40 Huayra Roadster BC verront le jour. Le tarif exorbitant dépasse les 3 millions d’euros. Qu’importe, tous ont déjà été réservés.  

ABONNEZ-VOUS A MOTORSPORT

Les voitures de sport vous passionnent, vous aimez les essais complets, détaillés, les chronos, les comparatifs… ?
Abonnez-vous sans plus tarder au magazine Motorsport et faites une économie de 20 % avec 6 numéros + le hors série « Toutes les sportives du Monde » pour seulement 35 €