Peugeot roi du Mans

Sébastien Bourdais en pôle !
Sébastien Bourdais en pôle !
La 908 du team Oreca
La 908 du team Oreca
Audi R15+
Audit R15+

23h00 : A bord de la Peugeot 908 HDI FAP du Team OReca Matmut, Nicolas Lapierre surprend tout le monde en faisant le meilleur temps provisoire des essais libres en 3.21.192 devant les 3 Peugeot officielles. La première Audi R15+ n’est que 5ème à 3s. La première LMP1 à moteur essence est la Lola Aston martin n°007 qui réussi à s’infiltrer entre les 2 dernières Audi R15 à moteur diesel, excusez du peu.

23h10 : La sortie de piste de la Ferrari 430 GT n°96 du Team AF Corse interrompt la séance d’essai libre qui ne reprendra qu’à 23h25. Oreca reste devant les Peugeot officielles, on croit rêver !

23h32 : La guerre est déclarée ! Sébastien bourdais claque un 3.19.711 et passe en pôle position. Suivi quelques secondes plus tard par Stéphane Sarrazin et Alexander Wurtz qui en profitent pour s’engouffrer aux 2ème et 3ème places. La Peugeot 908 du Team Oreca rétrograde alors à la 4ème place n’ayant pu améliorer son temps mais reste devant les 3 Audi R15+ officielles qui sont en embuscade à plus de 4s aux 5, 6 et 7ème places.

00h00 : Fin de la séance d’essais libres. Bourdais et Peugeot règnent en maître sur Le Mans !

Au final, c’est un carton plein pour Peugeot qui truste les 4 premières places suivi par les trois Audi R15+ du team Joest. Sébastien Bourdais conserve la pôle position en 3.19.711 et les Audi sont reléguées à plus de 4s. C’est l’Audi n°9 aux mains de Mike Rockenfeller qui fini la première du team en signant un 3.23.578. Le Dr Ulrich patron du team Audi, égale à lui-même, ne manque de féliciter Peugeot pour sa performance. La première des LMP1 essence reste la Lola Aston Martin n°007 en 3.36.680 qui décroche une 8ème place attendue.

C’est de bonne augure pour les essais qualificatifs de Jeudi mais Audi aura à coeur de prendre sa revanche, d’autant que les essais risquent de se dérouler sous la pluie, ce qui est une tout autre histoire. Pour autant il ne faut pas oublier Stéphane Sarrazin, le pilote Peugeot qui excelle dans cet exercice et fera tout son possible pour décrocher le record absolu de 4 pôles position consécutives au 24 Heures du Mans.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *