Pneu hiver sportif : le marché se densifie

Pirelli a dévoilé à Genève le P Zero Winter, destiné essentiellement aux sportives. Celui-ci arrive dans un marché déjà diversifié, à l’heure où les pneus neige pourraient devenir obligatoires en France.

Si dans certaines régions françaises les pneus neige sont logiquement privilégiés et indispensables, leur utilisation n’est pas obligatoire. Mais pourrait le devenir dès cette année. La débat revient fréquemment et le gouvernement discute depuis l’année dernière un décret qui entrerait en vigueur dès le mois de novembre. Et serait appliqué jusqu’en mars de l’année suivante. Il ne concernerait toutefois que certaines zones montagneuses ou demandes étudiées au cas par cas.

Certes moins riche que l’offre concernant le semi-slick, celle du pneu hiver à tendance sportive reste conséquente et surtout, continue d’évoluer. Début mars par exemple, Pirelli anticipait la saison prochaine en exposant au Salon de Genève le nouveau P Zero Winter. Celui-ci complète la riche gamme sportive P Zero du manufacturier italien, qui ne comptait aucun pneu destiné à la saison hivernale. Sur le papier, le produit a été développé de manière similaire aux P Zero d’été, afin de « rendre le changement presque imperceptible […] et maintenir les mêmes niveaux de sécurité et de contrôle », indique le fabricant.

Plusieurs références

Le P Zero Winter s’ajoute à une liste variée de pneus hiver que l’on peut retrouver en ligne. Pirelli est déjà aux avant-postes en proposant depuis plusieurs années le bon Winter Sottozero 3, vendu dans des dimensions allant de 16 à 21 pouces. En 2016, l’ADAC (fédération de clubs automobiles d’Allemagne) le classait second d’un test rassemblant plus d’une dizaine de pneus*. Devant lui arrivait le fiable Dunlop Winter Sport 5, globalement plus complet selon les critères de l’ADAC (adhérence sur sol mouillé, sec, neige, résistance à l’usure, bruit…). 

Parmi les autres grands manufacturiers, Michelin possède dans sa gamme d’hiver le Pilot Alpin 5, homologué sur les Mercedes-AMG (Classe E) ou la BMW M5 pour ne citer qu’elles. Goodyear propose la gamme UltraGrip Performance et en 2017, Yokohama a lancé le Bluearth Winter V905 pour sportives et SUVs avec des dimensions allant jusqu’à 295/30 R22. Les manufacturiers de seconde zone tirent également leur épingle du jeu comme Vredestein avec le Wintac Pro ou Nokian et son WR A4.

La France bientôt fixée

Malgré tout, ce marché reste une petite niche en France pour les fabricants, en comparaison à d’autres régions européennes. Les pneus hiver sont obligatoires dans la plupart des pays nordiques et réglementés surtout en Europe de l’Est, mais aussi chez nos voisins allemands. Pas sûr que qu’un décret puisse dynamiser fortement le marché français, mais pour les propriétaires de sportives, l’offre a le mérite d’être large. Le gouvernement, qui effectuait des tests cet hiver, devrait trancher prochainement. Son application ne serait pas surprenante. Pour rappel, l’efficacité d’un pneu hiver débute lorsque les températures sont inférieures à 7°C.

ABONNEZ-VOUS A MOTORSPORT

Les voitures de sport vous passionnent, vous aimez les essais complets, détaillés, les chronos, les comparatifs… ?
Abonnez-vous sans plus tarder au magazine Motorsport et faites une économie de 20 % avec 6 numéros + le hors série « Toutes les sportives du Monde » pour seulement 35 €