Porsche ressuscite la 935 !

Plus de 40 ans après le premier modèle, la marque de Stuttgart dévoile une nouvelle version de la 935 basée sur la 911 GT2 RS.

« Moby Dick » est de retour. La célèbre Porsche 935/78, surnommée ainsi du fait de son imposante carrosserie renaît pour les 70 ans de la marque. Le constructeur a créé la surprise lors de la réunion Rennsport, rassemblant des modèles historiques sur le circuit de Laguna Seca en Californie. De la même manière que la 935 était dérivée de la 911, cette création revisitée et modernisée s’appuie principalement sur la 911 GT2 RS, qui sert de base au projet.

Une « liberté de développement »

Dotée d’une structure en aluminium et en fibre de carbone, la nouvelle 935 est tout aussi imposante que le modèle de 1978 avec 4,87 mètres de long et 2,03 de large. Les éléments aérodynamiques, bien que réétudiés, conservent leurs proportions avec un aileron qui semble encore plus impressionnant. Avec 1380 kg sur la balance, la 935 gagne 90 kg par rapport à la 911 GT2 RS. Porsche a également repris le flat-six 3.8 litres biturbo et ses 700 chevaux. Le constructeur n’a pas communiqué sur les performances, mais a plutôt délivré des certitudes concernant son utilisation, limitée. Assez logiquement, la 935 ne peut ni prendre la route mais ne peut pas non plus participer à des courses. Elle devra se contenter d’essais privés piste. Un mal pour un bien, selon Frank-Steffen Walliser, le vice-président de Porsche Motorsport : « Comme la voiture n’est pas homologuée, les ingénieurs et les concepteurs n’ont pas eu à suivre les règles habituelles et ont donc eu toute liberté de développement. »

77 exemplaires

Ainsi, dans le design, Porsche propose plusieurs références à ses autos de compétition. Si les jantes creusées rappellent celles de la 935/78, les rétroviseurs sont ceux de la 911 RSR (victorieuse au Mans cette année) et les LED installées aux extrémités de l’aileron sont un clin d’œil à la 919 Hybrid EVO. A l’intérieur, le volant en carbone est le même que celui de la 911 GT3 R. Mais peu de personnes auront l’occasion de monter à bord. Porsche ne produira que 77 exemplaires qui sont déjà disponibles à la commande. Hors taxe, le prix culmine tout de même à près de 702.000 €. 

ABONNEZ-vous A MOTORSPORT

Les voitures de sport vous passionnent, vous aimez les essais complets, détaillés, les chronos, les comparatifs… ? Abonnez-vous sans plus tarder au magazine Motorsport et faites une économie de 20 % avec 6 numéros + le hors série « Toutes les sportives du Monde » pour seulement 35 €

Par Aurélien Gourgeon (@auregourgeon)

Commentaires