Project One, Ferrari Portofino, BMW M5… Les sportives à l’affiche du Salon de Francfort

Mercedes-AMG Project ONE

La Mercedes-AMG Project ONE dévoile sa face arrière.

A quelques heures du Salon de Francfort, plusieurs vedettes n’attendent plus que leur bâche soit levée.

Nous sommes tout aussi impatients de les découvrir. Voici une liste des sportives et concepts qui animeront le salon ces dix prochains jours.

Mercedes-AMG Project ONE

A commencer par la très attendue Project ONE, dernier bijou en date de Mercedes-AMG qui sera révélé dès ce soir lors d’une soirée organisée par le constructeur. Le mystère reste entier autour de l’hypercar, dont une nouvelle photo a été dévoilée sur les réseaux sociaux. La Project ONE affiche cette fois sa face arrière où l’on y découvre une imposante sortie d’échappement centrale.

S’il faudra encore un peu patienter pour découvrir entièrement ses lignes, on sait en revanche qu’elle est motorisée par le même V6 1,6 litre turbo des Formule 1 et que quatre moteurs électriques sont placés sur les roues. Mercedes-AMG annonce une vitesse de pointe de 350 km/h et un 0 à 100 km/h en seulement 2″5. Des performances qui ne pourront être accessibles à seulement quelques privilégiés, puisque 300 exemplaires sont prévus. Son prix ? 2,75 millions d’euros.

Ferrari Portofino

Déjà dévoilée cet été, la Ferrari Portofino pourra être admirée à Francfort. La remplaçante de la California T opte pour des traits un peu plus radicaux et s’équipe d’un V8 biturbo de 3,9 litres grimpant jusqu’à 600 chevaux. Parmi les autres principaux changements, Ferrari annonce un échappement avec une sonorité retravaillée, une direction assistée électriquement et de nouvelles suspensions plus souples. Pas de quoi bouleverser ses performances, puisque le 0 à 100 km/h est plus rapide d’un dixième (3″6) et la vitesse de pointe reste pratiquement la même (plus de 320 km/h annoncés par Ferrari). Silence radio concernant le prix de la Portofino, celui de la California T était d’un peu plus de 188 000 €.

Aventador S Roadster

Lamborghini l’a déjà dévoilée, il sera possible de la contempler à Francfort. Cette version Roadster reprend le V12 atmosphérique du coupé qui développe 740 chevaux. De quoi profiter de la belle sonorité que dégage la bête.

Bentley Continental GT

Bentley profite également du salon de Francfort pour y emmener sa dernière Continental GT. Cette nouvelle version du coupé adopte de véritables changements. Capot allongé, empattement plus long de 10 centimètres, de nouveaux feux… cependant, le profil est presque le même. La largeur et la hauteur du véhicule restent inchangés.

C’est sous le capot que l’on retrouve les principales modifications. La continental GT adopte une évolution du W12 TSI 6.0 litres biturbo développant 635ch et un couple allant jusqu’à 900Nm. Le moteur est associé à une nouvelle boite 8 rapports à double embrayage et une transmission intégrale qui revoit la répartition avant et arrière en fonction des conditions.

Bentley ne s’appuiera pas seulement sur cette Continental GT. Le constructeur britannique a emporté dans ses camions des éditions limitées. Ainsi, une Continental GT « First Edition », mais également une Mulsanne et une Flyng Spurs V8 S avec un nouveau design seront de la partie.

BMW M5

BMW aura également son lot de nouveautés, chez lui en Allemagne. Le constructeur présentera la nouvelle M5, déjà dévoilée dans le courant du mois d’août.

Equipée d’un V8 biturbo de 600 chevaux, la berline adopte pour la première fois une transmission intégrale, pouvant toutefois être transformée en propulsion à l’aide d’un mode de conduite permettant de passer la puissance à 100% sur les roues arrière.

Plus légère de 15 kilos (soit 1855 kg sur la balance) et plus rapide que la précédente version (3’’4 de 0 à 100 km/h et 11’’1 de 0 à 200 km/h), la M5 s’attaque sérieusement aux rivales allemandes de sa catégorie.

Autres stars et concepts

D’autres constructeurs viendront présenter des nouveautés sportives. On attend notamment une R8 GT du côté de chez Audi. Pour la première fois de son histoire, le constructeur allemand dévoilera une sportive équipée d’une propulsion. Nous ne savons pas grand-chose de plus sur la nouvelle R8 GT, mais un teaser vidéo est visible ici.

Du côté des constructeurs français, Renault dévoilera enfin sa Mégane R.S, déjà aperçue lors du Grand Prix de Monaco dans un camouflage. La compacte ne sera disponible qu’en version 5 portes et avec une boite manuelle ou une transmission à double embrayage EDC. Deux types de châssis différents (Sport et Cup) seront proposés à l’achat. En revanche, Renault n’a rien dévoilé quant à la motorisation de la R.S, mais il est possible qu’elle soit équipée du bloc 1.8 litres turbo de l’Alpine A110. Rendez-vous le 12 septembre pour avoir la réponse.

Francfort sera également l’occasion pour les constructeurs d’y dévoiler leurs concepts. Outre l’AMG Project-ONE, d’autres projets viendront sublimer les allées du salon. Le groupe BMW sera notamment très actif, avec la présentation du nouveau concept Mini GP au look très bestial. Egalement, le concept BMW Z4 sera très attendu. Déjà dévoilé au concours d’élégance Pebble Beach aux Etats-Unis, le roadster, qui sera commercialisé en 2018, se montrera enfin à la scène européenne. Ayant une base commune avec la prochaine Toyota Supra, le concept Z4 garde toutefois le style propre à la gamme Z de chez BMW. Enfin, Maserati sera également en Allemagne, non pas pour y présenter une nouvelle voiture mais des restylages. La Ghibli arbore un nouveau bouclier et une partie basse redessinée. De nouvelles technologies font également leur apparition, notamment des aides à la conduite. Il faudra attendre le début du salon pour en savoir plus.

Le Salon de Francfort s’annonce donc cette année riche en nouveautés sportives ! Pou rappel, il sera ouvert au public du 14 au 24 septembre. Plus que quelques heures à patienter avant de découvrir tous ces modèles.

Aurélien Gourgeon @auregourgeon

Commentaires