Salon de Détroit : Toyota dévoile la nouvelle Supra

La Supra est officiellement de retour ! Toyota présente en détails son coupé sportif, jumeau technique de la BMW Z4.

Le suspense prend fin. Après plusieurs années d’attente, la Toyota GR Supra est dévoilée. « GR » en référence à la branche sportive Gazoo Racing du constructeur, qui a largement participé à son long développement.

Il y a d’abord eu l’annonce du projet et puis le concept FT-1 également paru à Detroit en 2014. Ensuite, le partenariat avec BMW concernant le partage des plateformes entre cette Supra et la nouvelle Z4. Et puis, plus récemment, le prototype présenté à Goodwood et essayé dans notre n°84. Ces derniers jours, de nombreuses fuites ont mis fin au peu de mystère qu’il restait autour du coupé. Cela n’enlève rien au plaisir de voir l’icône japonaise de retour, 17 ans après l’arrêt de production de la dernière génération (mkIV).

Développée sur le ring

Finalement, la Supra est aussi liée à la Z4 par son groupe motopropulseur. Le six cylindres en ligne 3 litres turbo, fort de 340 ch et 500 Nm de couple prend place sous le capot de la sportive. La puissance est envoyée aux roues arrière via une boîte automatique à 8 rapports. En étant 40 kg plus légère à vide que le roadster allemand, la Supra (1 495 kg) file de 0 à 100 km/h en 4’’3 (0’’3 de moins que la Z4). 

Toyota a l’intention de se démarquer de la Z4 au niveau du comportement, qu’il a en grande partie travaillé sur la sinueuse boucle nord du Nürburgring. Le constructeur précise que les exemplaires européens seront équipés d’un différentiel actif. Le châssis bénéficie également d’une suspension à double triangulation à l’avant et d’un système à cinq bras sur le train arrière.

Une première édition limitée

Les courbes de la Supra révèlent un design audacieux qui puise son inspiration dans la précédente génération du coupé nippon. L’ensemble reste très fidèle au concept FT-1 avec plusieurs prises d’air, plus ou moins béantes, sur les faces avant et arrière, ainsi que sur les flancs. L’intérieur est plutôt simple avec un écran central de 8,8 pouces. Le volant parait un peu terne par rapport au reste de l’habitacle qui se veut plus moderne.

Croiser une nouvelle Supra sur la route demandera encore un peu de patience et de chance. La commercialisation n’est prévue que fin 2019 et limitée à 900 personnes en Europe durant la première année. 90 des premiers exemplaires constitueront une édition « A90 », parée d’un gris mat, de jantes alliage noir mat et d’une sellerie rouge et noire. Toyota dévoilera l’ensemble des tarifs durant le premier trimestre.

ABONNEZ-vous A MOTORSPORT

Les voitures de sport vous passionnent, vous aimez les essais complets, détaillés, les chronos, les comparatifs… ? Abonnez-vous sans plus tarder au magazine Motorsport et faites une économie de 20 % avec 6 numéros + le hors série « Toutes les sportives du Monde » pour seulement 35 €

Commentaires