Shelby American : 19 ans plus tard… La Series 2

En 1999, Shelby American dévoilait la Series 1 et son V8 Oldsmobile de 350 ch. Place désormais à la Series 2, deux fois plus puissante !

Les projets qui redonnent vie à d’anciennes sportives s’accumulent ces derniers temps. La très osée Stratos 2.0 ou les différents projets du controversé Dany Bahar témoignent de modèles redessinés et modernisés. A l’inverse, le design de la nouvelle Shelby Series 2 reste intact. Près de 20 ans après la Series 1, le modèle conserve aussi la structure du premier, mais se veut plus léger, puissant et performant.

« C’est la voiture parfaite pour les collectionneurs »

Ce retour a été rendu possible grâce à un partenariat avec Wingard Motorsport. « Il y a quelques années, Windgard Motorsport a acheté le châssis et les pièces de la Series 1, a déclaré Gary Patterson, le président de Shelby Américan. Bob Wingard a réduit le poids grâce à l’intégration de matériaux en aluminium et en carbone. » Parmi les principaux changements, les freins et les suspensions ont également été modifiés. « La série 2 est maintenant plus légère de 12% et supportera plus de 800 chevaux », ajoute le président.

Deux V8 au choix

D’après Shelby, il est possible d’atteindre jusqu’à 800 ch grâce à deux V8 au choix : Un 427 Windsor de chez Ford ou un second revisité par Shelby. Dans les deux cas, une boîte ZF à cinq rapports se charge de la transmission. Malgré ces évolutions, la production reste artisanale et très limitée. Seulement quatre exemplaires verront le jour chaque année. Gary Patterson ne s’en cache pas : « C’est la voiture parfaite pour les collectionneurs ».

Point historique
En 1999, Shelby American dévoile la Series 1, dessinée par Carroll Shelby en personne. A l’époque, le roadster est animé par un V8 4,0 litres Oldsmobile développant 350 ch. La Series 1 peut abattre le 0 à 100 km/h en 4’’4 et dépasser les 270 km/h en vitesse de pointe. Jusqu’à aujourd’hui, plusieurs investisseurs ont souhaité donner naissance à une Series 2. Des prototypes ont même vu le jour, sans jamais aboutir à des véhicules de série. De l’histoire ancienne désormais, avec la reprise de Wingard Motorsport.

Commentaires