V8, 620 ch, 1 530 kg : voici la McLaren GT !

Le constructeur anglais dévoile la GT. Avec un nouveau V8 de 620ch, cette McLaren "de route" conserve une radicalité propre à l’ADN de la marque.

Woking s’aventure dans un nouveau segment. Avec la Speedtail, le constructeur anglais avait exploré celui des hypercars ultramodernes. Et bien que toujours en développement, l’héritière de la McLaren F1 accouche déjà de cette GT aux longues lignes similaires. La face avant très épurée et l’habitacle autant raffiné en témoignent. L’arrière, avec ses deux sorties d’échappement bien visibles, est plus inédit. Longue de 4,68 m cette dernière domine tous les modèles de la marque, à l’exception de la géante hypercar (5,13 m).

La nouvelle venue ne se cantonne pas à devenir une reine de vitesse. Elle est conçue « pour les longues distances, avec tout le confort et l’espace attendu d’un Grand Tourer », explique Mike Flewitt, le directeur général de McLaren. L’imposante carapace repose comme toutes les McLaren sur une structure en carbone. La GT offre une capacité de stockage de 570 litres et surtout, un nouveau V8 4 litres bi-turbo sur mesure. Baptisé « M840TE » ce bloc est une évolution du M840T placé entre autres modèles dans la 720S. Les ingénieurs y ont injecté 620 ch, avec 630 Nm de couple disponible entre 5 500 et 6 500 tr/mn.

1,5 tonne

Derrière le « Grand Tourer » sauce McLaren se dessine donc rapidement une sportive avant tout. La suite de la fiche technique est claire : La GT dispose d’une un amortissement piloté, évoluant en fonction des modes de conduite, dont Sport et Track. Pour faire durer le voyage, les jantes de 21 pouces à l’arrière et 20 à l’avant, abritent des freins en carbone céramique (optionnels). Verdict sur la balance ? La McLaren GT pèse 1 530 kg (DIN), soit « plus de 130 kg plus légère que sa concurrente la plus proche », indique le constructeur qui évoque sans doute la Ferrari Portofino (1 664 kg).

Difficile de lui trouver une concurrente directe mais avec 600 ch, le cabriolet italien boxe effectivement dans la même cour, avec l’Aston Martin DB11, qui dépasse toutefois les 1,7 tonne. En termes de performances, la McLaren GT fait mieux que ses potentielles rivales avec un 0 à 100 km/h en 3’’2 et un 0 à 200 km/h en 9’’. En vitesse de pointe, Woking annonce 326 km/h.

A partir de 199 500 en France €

Il faudra attendre un premier essai afin de mieux situer cette GT, qui est d’ores et déjà disponible à la commande. Si McLaren vise une nouvelle clientèle, cette dernière devra tout de même avoir les moyens de débourser au minimum 199 500 € en France. Les premières livraisons sont prévues fin septembre, début octobre.

ABONNEZ-VOUS A MOTORSPORT

Les voitures de sport vous passionnent, vous aimez les essais complets, détaillés, les chronos, les comparatifs… ?
Abonnez-vous sans plus tarder au magazine Motorsport et faites une économie de 20 % avec 6 numéros + le hors série « Toutes les sportives du Monde » pour seulement 35 €

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *