[VIDEO] La Cadillac CTS-V à Magny Cours Club : oubliez les Allemandes !

Que peut bien donner une Cadillac CTS-V de 5 mètres de long et 1,9 tonne armée d’un V8 de 648 chevaux sur la sinueuse piste Club de Magny-Cours ? De très belles choses !

Le fait que les Corvette soient largement au niveau des références européennes a fini par rentrer dans les esprits les plus sceptiques. Pour Cadillac, le chemin est encore long. Et pourtant, lors de la deuxième édition de notre élection de la Sportive de l’année (Motorsport N°73), en octobre dernier, l’inénarrable CTS-V fût une révélation pour l’ensemble du jury. Cette limousine de mauvais garçon mesure plus de 5 mètres de long et pèse 1880 kilos mais ses concepteurs l’ont voulue capable de briller sur circuit. Le châssis a ainsi fait l’objet de profondes retouches et d’une mise au point soignée, le tout mis en exergue par d’excellents Michelin Pilot SuperSport.

La couple phénoménal (87,2 mkg) transmis aux seules roues arrière passe étonnamment bien au sol. La poussée du V8 compresseur est oppressante et la sifflement du compresseur pour le moins déroutant. La musique perçue dans l’habitacle n’est pas d’une grande noblesse mais colle bien à l’aspect aéronautique de la bête. Cadillac annonce un 0 à 100 km/h en 3”7 mais plus encore que les accélérations, le plus éblouissant demeure la rigueur du châssis sur piste et l’agilité (relative) de l’auto à la limite. Vous remarquerez sur la vidéo un sous-virage bien contenu pour un engin d’1,9 tonne posé sur un empattement géant de 2,91 m.

Le freinage n’est pas exceptionnel mais suffisant et la motricité supérieure à celle d’une M5 dans les virages lents. Conjugué à la force herculéenne du V8 6,2 litres, l’équilibre remarquable du châssis permet à la CTS-V de signer d’excellents chronos sur les deux pistes de Magny-Cours. Sur le grand circuit, la limousine américaine surclasse la Jaguar F Type SVR, la Mercedes C 63 S AMG Coupé, la M2 et égale la M3 Pack Competition (vidéo du chrono ici avec Romain Monti au volant) mais le résultat sur le tracée sinueux de la piste Club est encore plus inattendu, comme vous pourrez le voir sur cette caméra embarquée.

Pour ceux qui ne le sauraient pas, Motorsport réalise des chronos sur la Piste Club de Magny-Cours depuis une dizaine d’années. Près de 240 sportives ont été mesurées par Nicolas Gourdol, rédacteur en chef du magazine.

Commentaires