Voici la Lamborghini Aventador SVJ 

En 2015, le constructeur italien avait déjà élevé le niveau avec l’Aventador SV et ses 750 chevaux. Il l’augmente un peu plus avec la SVJ, son nouveau modèle le plus puissant, avec 770 chevaux.

Le nouveau taureau le plus affûté du catalogue Lamborghini sort définitivement de sa cage. S’il avait déjà marqué son territoire en s’emparant du record sur la Nordschleife, les premières images et données techniques justifient sa performance. Avec 770 chevaux provenant du mélodieux V12 6,4 litres, la nouvelle supercar italienne dispose de 50 chevaux de plus que l’Aventador S (et 20 de plus que la SV). Le bloc atmosphérique en profite aussi pour gagner 30 Nm de couple, désormais établi à 720 Nm à 6.750 trs/mn.

La SVJ gagne en puissance et devient aussi plus imposante. En plus de ce nouvel aileron arrière, c’est l’ensemble du design qui a été aiguisé. La face avant, plus large, est caractérisée par deux nouveautés : un nouveau spoiler qui dispose de prises d’air plus béantes et également deux nouvelles entrée d’air sur le bas du capot. Un peu à l’image de ce qu’a fait Ferrari avec la 488 Pista. Ces entrées contribuent à améliorer l’aérodynamique générale, qui a été beaucoup travaillée par Lamborghini. Par rapport à la SV de 2015, le constructeur annonce un gain de 40% d’appui sur les deux essieux et une réduction de 1% sur son coefficient de traînée aérodynamique.

1,98 kg/ch

Sur la balance, l’Aventador SVJ affiche 1525 kg à sec. Soit 50 kg de moins que la version S. Ce qui lui permet d’offrir un ratio poids/puissance de 1,98 kg/ch. Le 0 à 100 km/h ne réclame que 2.8 secondes et classe la SVJ dans le même dixième que la 488 Pista (2’’85). Le 0 à 200 km/h, n’a en revanche pas été communiqué. Lamborghini se contente pour le moment d’annoncer la vitesse maximale supérieur à 350 km/h.

A l’occasion du salon de Pebble Beach, Lamborghini dévoile aussi la SVJ 63’ en hommage à l’année de naissance de la marque (mai 1963). Si cette déclinaison est limitée à 63 exemplaires, la SVJ n’est pas une grosse production non plus. Au total, la firme de Sant’Agata Bologne compte fabriquer 900 exemplaires. En Europe, il faudra déjà compter 349.116 € (taxes incluses) pour en obtenir un.