Gumpert de retour avec la RG Nathalie

Gumpert renaît avec une nouvelle marque et une première sportive électrique alimentée au méthanol. 

Après de nombreux projets qui n’ont souvent jamais dépassé le statut de concept-car, Roland Gumpert est de retour. Le créateur de la Gumpert Apollo revient sur le devant de la scène avec une nouvelle marque, « RG », en association avec l’entreprise chinoise Aiways. Sa première sportive électrique, baptisée Nathalie, est un peu particulière.

Elle est dotée de quatre moteurs électriques développant plus de 800 ch et 1000 Nm de couple. Mais ces derniers sont alimentés par une pile à combustible fonctionnant à l’hydrogène. Le problème étant que ce carburant n’est plus très répandu, Gumpert a mis au point un système permettant à la sportive de fonctionner avec du méthanol … pas des plus simples à trouver non plus.

0 à 100 km/h en 2,5 secondes

Quoi qu’il en soit, les performances de la RG Nathalie sont bien celles d’une sportive électrique. Notamment de par son accélération et un 0 à 100 km/h qui nécessite moins de 2’’5, selon le constructeur. L’autonomie est annoncée à 850 km, à une vitesse stable de 80 km/h. Mais comme pour toutes les sportives électriques, difficile de savoir ce que vaut l’autonomie à une utilisation poussée.

La production de la NG Nathalie se fera dans un premier temps en Allemagne avant d’être exportée en Chine, dans une usine de Aiways en construction.