Hennessey : « Notre mission, c’est d’être les plus rapides »

Avec la Venom F5, le constructeur américain veut battre le record de vitesse. Mais au départ, c’est l’envie de créer sa propre hypercar qui est derrière ce projet. 

Atteindre les 480 km/h, « c’est notre grand objectif ». John Hennessey a de nouveau confirmé son envie de battre le record de vitesse de Koennigsegg (447,2 km/h) . Dans une interview accordée à nos confrères d’Automobile, le patron américain est revenu sur les motivations qui l’ont poussé à développer la Venom F5. La première hypercar entièrement conçue par la maison Hennessey.

Car les créations de la marque née en 1991 reposent d’ordinaire sur des bases de modèles déjà existants. En 2014, la Venom GT qui a atteint plus de 435 km/h et battu la Bugatti Veyron était basée sur une Lotus. Aujourd’hui, John Hennessey se défend de la forte ressemblance que certains lui reprochent. Pour lui, la Venom GT est à « 90% Hennessey, 10% Lotus ».

« Qu’est-ce qu’on pourrait faire de plus grand ? »

Mais déjà à l’époque, l’envie de bâtir une hypercar de A à Z était présente. « Nous voulions construire notre propre voiture, mais nous étions des tuners, pas des constructeurs ». Malgré l’invalidité du record de la Venom GT (qui n’était pas considérée comme une voiture de production) la performance a fait office de déclic. « Nous sommes connus pour aller vite. Alors je me suis dit “Ok, nous avons battu Bugatti avec la Venom GT. Qu’est-ce qu’on pourrait faire de plus grand ?” ».

« Quand on parle aux clients, le design est leur critère premier »

De cette interrogation est donc née la Venom F5, entièrement imaginée et bâtie par le constructeur. Avec pour ambition de dépasser les performances de la Venom GT.  Pour y parvenir, Hennessey équipe son nouveau modèle d’un V8 7,0 litres biturbo, dégageant près de 1500 ch. Mais la puissance ne fait pas tout. Développer son propre design faisait aussi partie des priorités : « Quand on parle aux clients, le design est leur critère premier. Le moteur et les performances sont probablement derrière ».

Mais pour que son succès soit entier, la Venom F5 devra faire ses preuves sur la route. « Notre mission, c’est d’être les plus rapides », rappelle John Hennessey. Car pour l’instant, seulement 12 des 24 exemplaires prévus ont été commandés.

Lire aussi : La Koenigsegg Agera RS peut atteindre 480 km/h