Pininfarina promet « une abondance de sensations » dans la PF0

La première hypercar électrique entièrement conçu par le « nouveau » constructeur italien présente des chiffres impressionnants. Malgré tout, l’autonomie reste encore une interrogation

Le développement de la PF0 avance à grand pas. L’hypercar électrique de Pininfarina, qui sera présentée de manière privée cet été à Pebble Beach, apparait sous de nouveaux croquis. Ces derniers permettent de mieux distinguer sa ligne, qui semble inspirée par la H2 Speed révélée au salon de Genève 2018. « Ces trois images donnent aux futurs propriétaires un avant-goût du design que nous proposerons sur l’hypercar », annonce Luca Borgogno, chargé du design.

Nick Heidfeld au volant

Outre l’esthétique, Pininfarina compte désormais dans ses rangs Nick Heidfeld, ancien de F1 et aujourd’hui en Formule-E, en tant que pilote de développement. Pour Michael Perschke, le président de Pininfarina, le pilote allemand a « plus d’expérience que n’importe qui en Formule-E ». Son arrivée n’a rien d’un hasard puisqu’il évolue sous les couleurs de Mahindra, le groupe détenteur de Pininfarina.

L’énigme de l’autonomie

Son apport sera important pour l’hypercar, qui puise nombre de ses technologies dans la Formule-E. « La PF0 délivrera une puissance énorme et des sensations de conduite en abondance », annonce Michael Perschke. En ce sens, le constructeur a de nouveau annoncé des chiffres prometteurs : une accélération de 0 à 100 km/h en moins de 2’’ et une vitesse de pointe supérieure à 400 km/h. En revanche, la question de l’autonomie, annoncée à 480 km, reste encore une énigme en conduite sportive. Avec la PF0, Pininfarina donnera peut-être une première réponse convaincante.