Renault : les Mégane R.S. restylées

Avant le Salon de Genève, la Mégane IV est restylée . Les versions Renault Sport aussi, avec 300 ch d'entrée de gamme.

Dévoilée en 2017 avec 280 ch, la Mégane IV R.S. est apparue timide, face à une concurrence souvent plus puissante. Depuis, Renault Sport a élevé le niveau avec la R.S. Trophy (300 ch), puis la radicale édition limitée Trophy-R. Néanmoins, ce restylage gomme les écarts de puissance. D’entrée de gamme, le 1,8 litre turbo gagne 20 ch et produit 420 Nm de couple, avec la boîte EDC à six rapports. 

Le châssis Cup réservé à la Trophy

Conséquence de cette évolution, le châssis Cup (amortisseurs et ressorts affermis, différentiel Torsen) n’est plus en option. Il est désormais exclusif à la R.S. Trophy. La Mégane R.S. de base se concentre sur le châssis Sport traditionnel et conserve ses roues arrières directrices. L’échappement gagne un clapet pour jouer avec les décibels. 

La mise à jour comprends aussi de nouvelles LED à l’avant et des feux arrière plus fins. Dans l’habitacle, les Mégane R.S. sont dotées du nouvel écran 9’’3 pouces de Renault, qui indique une amélioration du système R.S. Monitor (télémétrie, informations en temps réel). Il reste toutefois optionnel pour la Mégane R.S. classique. Celle-ci devrait légèrement améliorer ses performances grâce à son regain de puissance, mais ce restylage reste globalement subtil. Pas de révolution en vue, Renault ne communique pour l’instant pas les données concernant le poids ou les performances. Nous en apprenons davantage au salon de Genève, début mars. 

ABONNEZ-VOUS A MOTORSPORT

Les voitures de sport vous passionnent, vous aimez les essais complets, détaillés, les chronos, les comparatifs… ?
Abonnez-vous sans plus tarder au magazine Motorsport et faites une économie de 20 % avec 6 numéros + le hors série “Toutes les sportives du Monde” pour seulement 35 €