Saga Chevrolet Camaro en six générations

 

La Camaro Z28 de 1970
Camaro Z28 de 1970

La sixième génération vient d’être dévoilée : retour sur la saga Chevrolet Camaro de 1967 à 2015.

Génération 1 : 1967-1969
La première génération de la Camaro est dévoilée le 26 septembre 1966 (année modèle 1967), soit un peu plus de trois ans après la Ford Mustang. La pony car de Chevrolet reprend la recette de Ford avec un coupé quatre places populaire, performant avec une gueule et du caractère. L’auto est proposée en entrée de gamme avec un six cylindres en ligne 3,8 litres de 140 chevaux  et plusieurs V8 “small block” développant de 4,9 à 5,4 litres et “big block” affichant jusqu’à 7,0 litres de cylindrée (396 ci) et 375 chevaux. En 1969, six versions spéciales furent préparer avec un V8 de 7,0 litres (427 ci) développant 430 chevaux !

Génération 2 : 1970-1981
Toujours basée sur la plate-forme F-Body, la deuxième génération va subir de plein fouet les chocs pétroliers ce qui aura le mérite de forcer les ingénieurs à plancher sur de nouvelles solutions pour améliorer le rendement des mécaniques dans une optique d’économie de carburant. En attendant, le big block est momentanément abandonné et la puissance des small block chute vertigineusement. En 1975, le plus puissant V8 développe 155 chevaux et aucune Camaro ne dépassera les 200 chevaux avant le milieu des années 80.
En 1980, le 6 cylindres en ligne cède sa place à V6 beaucoup plus moderne.

Génération 3 : 1982-1992
La troisième génération gagne nettement en modernité et pour la première fois, un quatre cylindres 2,5 litres est proposé en entrée de gamme. Il développe un peu plus de 90 chevaux et dispose d’une injection électronique.
Le V6 2,8 litres développe 103 et un V8 5,0 à injection offre 167 ch.
En 1985, la Z28, modèle de pointe de la gamme, hérite d’un nouveau V8 à injection développant 218 chevaux. Deux ans plus tard, un 5,7 litres fait son apparition. Il développera jusqu’à 248 ch (1990) en série et 303 sur une série spéciale nommée 1LE.

Génération 4 : 1993-2002
Reposant toujours sur la même plate-forme depuis les origines, la Camaro quatrième du nom est proposée au lancement avec un V6 3,4 litres de 162 chevaux remplacé par un 3,8 litres de 200 chevaux en 1995. La Z28 est propulsée par un V8 (LT1) 5,7 litres de 275 chevaux. Ce bloc développera jusqu’à 310 ch sur la SS en 1996.
En 1998, un nouveau V8 en alu (nom de code LS1) remplace le LT1 en fonte et développe 310 chevaux.
La Z28 atteindra jusqu’à 340 chevaux en 2000.

Génération 5 : 2010-2015
Après une parenthèse de 8 ans, la Camaro renaît en 2010. Elle reçoit au choix un V6 3,6 litres de 323 chevaux ou un V8 6,2 litres (dérivé de celui de la Corvette C6) développant 437 chevaux. Un modèle extrême baptisée ZL1 apparaît en 2011. Il reçoit un V8 (LS9) à compresseur développant 585 chevaux.
Mais la plus efficace des Camaro reste jusqu’ici la Z/28 sortie en 2013, copieusement radicalisée et armé du V8 7,0 litres atmosphérique (LS7) de la Corvette C6 Z06, développant 512 chevaux. Cette dernière signera un impressionnant 7’37 au Nürburgring (vidéo ici).