SRT Tomahawk Vision Gran Turismo : plus de 2 600 ch

srt_tomahawk _vision_gran_turismo (3)

Un nouveau constructeur vient de dévoiler sa supercar virtuelle conçue exclusivement pour le jeu vidéo Gran Turismo 6, SRT. La branche sportive du groupe Fiat-Chrysler offre ainsi aux gamers une monoplace baptisée Tomahawk Vision Gran Turismo se distinguant par son look très radical et sa motorisation hybride peu commune.

Le bloc thermique, entraînant les roues arrière, est un V10 de 7 litres dont l’angle du V est de 144°. Une ouverture choisie pour abaisser au maximum le centre de gravité précise SRT. Il est assisté par un système pneumatique connecté aux roues avant. L’air comprimé, stocké dans des réservoirs intégrés directement au châssis, sert également au fonctionnement des éléments aérodynamiques et de la combinaison anti-G du pilote.

srt_tomahawk _vision_gran_turismo (10)

Oui, vous avez bien lu, SRT préconise le port d’une combinaison emprunté aux pilotes de chasse pour utiliser la Tomahawk ! L’explication ? La puissance exceptionnelle et complètement délirante de l’engin.

Une supercar disponible (virtuellement) en trois variantes distinctes de plus en plus puissante. Au cœur de la SRT Tomahawk S, le V10 produit 803 ch et l’unité pneumatique 218 ch pour une puissance totale cumulée de 1 021 ch. Avec seulement 914 kg à tracter, les performances s’annonce très impressionnantes. Le constructeur annonce une Vmax supérieure à 400 km/h.

srt_tomahawk _vision_gran_turismo (5)

La déclinaison course de la Tomahawk, la GTS-R, propose 1  153 ch issus du V10 et 317 ch sortant de l’unité pneumatique, soit un total de 1 470 ch. Pistarde oblige, elle affiche un poids en baisse par rapport à la version routière. La Tomahawk GTS-R pèse ainsi 662 kg seulement. Je vous laisse calculer le rapport poids/puissance tout simplement hallucinant. Ici, la vitesse maxi est estimée à plus de 480 km/h.

Pour enfoncer le clou, SRT propose une troisième variante totalement débridée, la Tomahawk Vision Gran Turismo X. Le V10 prend  jusqu’à 14 500 tr/mn (!) et délivre 2 198 ch. Le système pneumatique offre lui 428 ch. L’ensemble offre 2 626 ch, de quoi catapulter l’engin à plus de 650 km/h. C’est notamment dans cette configuration que SRT recommande l’usage de la combinaison anti-G précédemment citée. Bref, un gros délire d’ingénieurs que seules les possesseurs de Gran Turimo 6 et de Playstation pourront essayer.